comment-devenir-ecrivain

Cette question, tout le monde se la pose un jour ou un autre, car écrire fait partie de notre quotidien. Pour rédiger une lettre de motivation, pour vendre ses produits, mais aussi pour bien communiquer et gagner du temps.

Comment passer de cancre à virtuose des mots

Cette compétence peut venir naturellement mais s'apprend à condition d'y mettre du sien. Parfois il faut même désapprendre pour sortir du lot et adopter un style tout à fait nouveau.

Comment bien écrire à l’école

Les premiers freins que rencontrent les écrivains en herbe commencent dès l’entrée à l’école. D’abord les enseignants eux-mêmes ne sont pas d’accord sur la manière de bien écrire. Pire encore, certains bannissent l’erreur à la moindre incartade et c’est ce qui pose problème.

Une grande partie de la population se retrouve complexée vis-à-vis de la rédaction. La peur au ventre de faire une faute ou encore une mauvaise construction et c’est l’ombre de la honte qui surgit. En France, nous avons encore un rapport élitiste avec la rédaction.

Dans un pays qui consacre la culture telle une religion, l’écriture de la rue s’en retrouve écarté. Il suffit de voir comment on est traité lorsqu’une toute petite erreur de frappe sonne le glas de toute crédibilité.

Pourtant la rédaction persuasive touche le grand public. Il demande de rédiger de la même manière que la prise de parole dans l’agora. A quand la rédaction démocratique ?

Pourtant dans un monde numérisé à outrance, jamais il n’y a eu autant de texte à rédiger dans son quotidien. Bien que les ventes des livres baissent régulièrement, chaque personne de tout horizon lit et écrit à longueur de journée.

  • Textos
  • Mails
  • Lettre de motivation
  • Publication sur les réseaux sociaux

Quel meilleur moyen pour sortir de ses difficultés ? En rédigeant. Bien écrire permet en outre de se structurer. Il offre un avantage pour formuler les requêtes à une personne (un employeur ou un proche).

Dans un monde à cent à l’heure, comment ne pas bénir ce moment pour organiser et structurer ses actions (en rédigeant). Pour réussir sa rédaction, un livre aide considérablement les écrivains en difficulté. Car oui première découverte les écrivains ont aussi des difficultés comme tout le monde. Même les meilleurs.

Comment bien rédiger en se faisant aider ?

Le livre « On Writing » de Stephen King expose à juste titre les enjeux d’un écrivain. L’auteur énumère les bonnes pratiques pour écrire un livre à succès, ainsi que l’environnement qui a participé à sa créativité (vu la vie d’enfance, qu’il a mené on peut le comprendre que l’horreur soit devenue sa thématique).

On peut énumérer quelques pistes pour démarrer :

Première règle : l’écrivain fait des erreurs et même en grosse quantité (il y a des petites mains pour les corriger). Le plus important n’est pas de suivre la règle grammaticale, mais de susciter le désire à passer la page suivante.

Deuxième règle : posséder en permanence un moyen pour noter ou récolter de l’information (dictaphone, petit carnet de notes) n’importe où et à n’importe quel moment.

Troisième règle : Devenir boulimique de lecture. Comment donner quelque chose quand on ne possède rien ? Il faut au moins consommer trois à quatre fois plus que ce l’on produit. Le temps de consultation de contenu, mais aussi la rencontre avec des personnes enrichies les sujets que l’on expose.

Quatrième règle : Écrire en permanence. Pour bien rédiger, il ne suffit pas de se réveiller un matin et de se décréter écrivain. Stephen King à mis des années pour vivre de son art. Auparavant, il était professeur pour payer ses factures. La plupart conseillent de rédiger des notes et des idées, chaque matin dans un carnet prévu à cet effet. La pratique permanente reste la meilleure solution pour réussir.

Comment bien écrire : plan d’action

S’il existe des spécificités en matière de rédaction, c’est bien deux choses antagonistes. D’abord, l’écriture n’en demeure pas moins accessible à tous puisqu’il suffit au minimum, d’un papier et d’un crayon pour exécuter sa mission.

Néanmoins, la pratique quotidienne améliore considérablement les compétences. Le plus difficile consiste à préserver alors que les résultats se font toujours attendre. C’est cette limite qui élimine près de 90% des candidats à l’écriture.

Maintenant vous savez comment faire la différence.